jeudi 28 novembre 2013

Les amis sont parfois de bons conseils

Lors de notre séjour andalou en août dernier, nous avons déposé nos valises à Cordoba (Cordoue).

Superbe ville,avec des richesses historiques, une architecture arabo-andalou  et de petites ruelles piétonnes au centre ville.







Malgré une chaleur approchant les 48°C, nous n'avons pas trop souffert.
L'urbanisation de la ville a été aménagée de façon à apporter quelque soit le moment de la journée de l'ombre, de l'eau et des courants d'air.


L'ombre grâce à la plantation de superbes orangers et de citronniers. En dessous, des bancs vous invitent à rester un moment pour respirer leur arôme.
L'eau est distribuée par de nombreuses fontaines. Attention! mis à part celle de la Mezquita, elle n'est pas potable. S'éclabousser, se tremper les pieds pour se rafraîchir c'est tout.
Les courants d'air se faufilent de temps à autre dans le labyrinthe des ruelles et se enveloppent votre corps comme pour assécher vos vêtements.

Le meilleur moment de la journée, c'est le soir. Nous sommes en admiration devant les illuminations de la Mezquita, du  pont du Guadalquivir et les jardins de l'Alcazar.

Nos amis de la région des Charentes avaient visité cette superbe ville quelques années auparavant.
Avant de partir, nous leur avons demandé leur avis concernant le choix de notre restaurant pour déguster des tapas. Avec cette chaleur, nous n'étions pas très affamés.

Ils nous ont conseillé sans hésiter le restaurant : La Bodega de la Mezquita.

En effet, l'endroit est charmant et nous avons été bien accueillis.
Sur la carte un choix de tapas impressionnant. Ma préférence s'est portée sur les beignets d'aubergine à tremper dans un gaspacho.
Mon mari a préféré une autre spécialité : soupe de tomate avec un œuf et des lardons.
Notre adolescente est restée "traditionnelle" patatas fritas (chips). Elle s'est empressée de plonger sa main dans un bol et avec un sourire satisfait nous a dit :"c'est bon". Ce n'était pas son plat mais le mien !
A quoi tienne les certitudes et les goûts : uniquement a une impression visuelle.

Incomparable par rapport aux autres endroits que nous avons fréquenté. Souvent, nous avions l'impression que l'assortiment proposé était des restes de plats non terminés au déjeuner.

Mais peut être est-ce cela les vrais Tapas ?